A propos

Mon parcours Je suis née à Paris. J’ai fait des études de mode à Toronto que j’ai complétées par une école de création textile à Paris. Puis, j’ai travaillé  8 ans en tant que styliste pour des créateurs et pour des maisons de couture, avec des boss plus ou moins tyranniques. En 2016, j’ai décidé de laisser tomber le vêtement et de lancer ma marque de bijoux.

Pourquoi Dame de Pic ? Oui pourquoi pas  « le journal d’Alix », « les bijoux d’Alix », ou tout simplement « blog Alix B. d’Anthenay », un truc en rapport avec ma marque quoi !

En fait, avant de ne parler exclusivement que de mes bijoux, ce blog parlait de tout. J’y relatais mes coups de foudre culinaires, y postais des photos de trouvailles vestimentaires, y faisait des DIY, parlais de mes pérégrinations culturelles et tout cela avec des photos, dessins, textes et vidéo…

En 2016, lorsque j’ai sorti mon site de bijou, par manque de temps et afin de ne pas brouiller les piste j‘ai décidé de mettre ce blog exclusivement au service de ma marque. Etant donné que j’ai enlevé tous les anciens articles, le nom « Dame de Pic » est tout ce qui lui reste de son « victorieux » passé.

Inspirations Pas besoin de partir au Perou ou en Amazonie pour trouver des idées. C’est, tous les jours, en baroudant dans la capitale, que je trouve l’essentiel mon inspiration : un tableau dans exposition, un objet dans une galerie, ou tout simplement une poignée de porte, une feuille sur le sol ou un lampadaire peuvent donner naissance à un bijoux. C’est dans cette partie que je vous partage mes idées en promettant de ne vous garder que le plus Glam.

Work in progress Désolée pour cet anglicisme, mais il semble que certain mots ne trouvent pas leur équivalent Français. Très manuelle depuis toujours (sans quoi je n’aurais surement pas pu monter une marque de bijoux), je monte beaucoup de bijoux moi-même, surtout les prototypes. C’est d’ailleurs une partie de mon travail que j’adore. Dans cette partie vous êtes en quelque sorte « dans l’atelier ».

Backstage Ca, c’est un peu l’envers du décors, la partie fun dans laquelle je vous parle de mon quotidien de créatrice qui ne manque pas d’épisodes rocambolesques. Cette partie pourrait être divisée en pleins de sous-partie comme autant d’étapes entre l’idée d’un bijou et la vente de celui-ci. Que cela soit chez le photographe, chez le maquettiste, chez le doreur, vous connaitrez tout de mon métier.

Collaboration Ca, c’est un peu mon rêve, la façon dont j’aimerais faire évoluer ma marque. Cocréer des produits avec d’autres créateurs/structures, mélanger des personnalités et des univers. Pour l‘instant mes créations nouvelles se bornent à des ajouts réguliers dans la collection permanente et à un bijou éphémère par moi. Mais, je rêve un jour que les collaborations deviennent un axe de développement conséquent. J’en ai déjà fait 2 grâce auxquelles j’ai réalisé des bijoux dont je suis très fière.

Voilà, bonne lecture !

Laisser un commentaire