D’où viennent mes fils ?

Il ne vous aura pas échappé que mes bijoux étaient couverts de fils. En effet, il y a certaines choses de mon passé de styliste que je n’ai pas voulu lâcher :-).

Tous les bijoux Alix B. d’Anthenay sont faits de façon artisanale, méticuleuse et très respectueuse. Cela fait partie des valeurs de la marque dont je suis très fière. C’est pourquoi, je tiens à vous faire partager les secrets de fabrication.

Cela semble simple, mais j’ai mis beaucoup de temps à trouver les bons fils. Mon fournisseur principal est l’entreprise alsacienne DMC. Il n’y a rien faire, le Made In France, ça cartonne !

Ce fil-là est un de ceux que j’utilise le plus. C’est du fil de coton perlé DMC. Le fil brille légèrement. Je trouve ces petites bobines magnifiques. Quand je vais en acheter, j’ai du mal à n’acheter que les couleurs dont j’ai besoin.

Je l’utilise pour réaliser beaucoup de bracelets dont celui-là :Il ya aussi le fil Cébélia DMC qui est une sorte de fil à crocheter très fin. Il est si beau que je l’utilise aussi en décoration.

J’utilise ce fil pour ce bracelet par exemple (entre autres, car ce bracelet est fait de deux types de fils différents).

Il y a aussi le coton canellé. Je vais l’acheter dans le 3ème arrondissement de Paris, dans une boutique fantastique. Aller là-bas est un vrai voyage dans le temps. La boutique n’a pas dû changer depuis deux siècles. On y est accueilli par une femme revêche qui est à peine plus jeune que sa boutique, et un énorme chien qui a la taille d’un cheval. Ici le fil est pesé, comme des légumes, et je l’achète au gramme.

L’avantage de ce fil est qu’il ne peluche presque pas. Je l’utilise pour faire ce bracelet, entre autres.

Puis, j’utilise ce fil extrêmement solide qui sert habituellement à coudre du cuir. Je l’achète aussi dans le 3ème arrondissement de Paris dans une boutique spécialisée dans laquelle on trouve tout ce qu’il faut pour travailler le cuir, dont ces belles bobines qui ne sont d’ailleurs pas données…

Je brode toute ma série de gourmettes avec ce fil. Sa brillance et sa consistance rendent parfaitement sur ces bijoux. Sa résistance au frottement est incroyable. Il ne peluche pas du tout.

Et puis, il y a tous les fils à coudre que j’utilise pour réaliser beaucoup de bijoux. Je ne peux pas être plus précise car les marques, les matières et la provenance diffèrent, et mes bobines se comptent pas centaines.

La série de bracelets fin torsadés disponibles en 6 couleurs sont faits avec du fil à coudre.

N’hésitez pas à aller faire un tour dans la fiche produit de chaque bijou, normalement la provenance du fil est indiquée. Voilà !

Mots-clés

Laisser un commentaire